Prendre rendez-vous

à propos

L’adolescence en question

L’adolescence est un terme inventé pour tenter de définir un moment de transition
entre la vie d’enfant et la vie d’adulte. Dans le discours commun, l’adolescence
est le plus souvent considérée soit comme problématique, accolée au mot « crise »,
soit comme un passage obligé, normal, qu’il faut laisser passer.
Les professionnelles d’Ado-C, accueillent cette transition délicate
comme un moment fécond de changement et de choix.
Un moment où chacun, jeune ou parent, est amené à repérer et renouveler ses modalités de compréhension, d’adresse ou de solutions préalablement trouvées.
La rencontre avec un psychologue peut y aider.

Ado-C : un lieu de réponses singulières

A Ado-C, nous accueillons et aidons les adolescents, les jeunes adultes et leurs parents en considérant que ce moment de transition, est une opportunité de cerner ce qui pose question, fait impasse pour chacun. C’est surtout une opportunité de repérer les véritables appuis qui soutiennent une envie, un désir, en inventant une façon de rebondir face aux problèmes rencontrés.

Un appui sur les centres d’intérêt et la singularité de chacun

Les psychologues soutiennent dans l’échange chaque adolescent ou jeune adulte dans sa construction d’un savoir-y-faire avec la nouveauté qui surgit en s’appuyant sur ce que chacun choisit de dire, son rythme, son style, ses limites, ses ressources et ses centres d’intérêt. En effet, les centres d’intérêt sont des points d’appui cruciaux dans l’existence et dans le lien social, ou encore des moyens d’expressions privilégiés lorsque l’usage de la parole est trop compliqué. C’est pourquoi, au cas par cas, différents supports de rencontres pourront être envisagés lors des consultations (ordinateur, dessin, musique ou tout autre pratique qui compte).

Un réseau de partenaires pour un lien sur-mesure

Des liens sur-mesure peuvent se créer :

avec des structures ou associations culturelles, artistiques et sportives,
partenaires d’Ado-C
(accompagnements vers des structures culturelles, rencontres avec des intervenants d’associations, mise en place d’atelier, etc.)

avec des structures scolaires, sociales, éducatives et sanitaires pour des accueils particularisés des jeunes qu’elles reçoivent.

Par ailleurs, si cela s’avère pertinent, des consultations à domicile peuvent également être envisagées en concertation avec la famille et le jeune.

Prendre rendez-vous